LES BAINS CONTRASTES

LES BAINS CONTRASTES

Après avoir utilisé la glace, les bains contrastes constituent un moyen efficace pour traiter une extrémité enflée et douloureuse. Le contraste entre le froid et la chaleur améliore la composante circulatoire des tissus blessés, causant une alternance de vasoconstriction et de vasodilatation et un pompage reflexe, améliorant la résorption de l’œdème et soulageant la douleur. Le pompage peut favoriser une coloration normale du membre et le retour accéléré à la fonction.

LES INGRÉDIENTS

  • 2 chaudières propres, pouvant contenir assez d’eau pour couvrir toutes la surface atteinte.
  • Eau froide.
  • Glace.
  • Eau chaude
  • Une serviette.
  • 1 chronomètre

LA RECETTE

  • Remplissez une chaudière d’eau chaude. L’eau doit être assez chaude, mais pas trop! Évitez de vous brûler.
  • Remplissez l’autre chaudière d’eau froide, aussi froide que vous pouvez tolérer. Ajoutez-y la glace.
  • Placez les chaudières côte-à-côte.
  • Ayez votre chronomètre à portée de main.

LA PROCÉDURE

  • Submergez le membre atteint dans l’eau froide 1 minute.
  • Submergez sans délai le membre atteint dans l’eau chaude 2 minutes.
  • Recommencez cette procédure 6 fois, en terminant pas le froid.
  • Pour plus d’efficacité, bougez dans l’eau.
  • Évitez de retirer le membre de l’eau froide ou chaude avant le délai prescrit. Si vous ne pouvez tolérer la température choisie, ajustez la température. Si vous avez procédé à l’ajustement, et que votre tolérance ne s’améliore pas, cessez l’utilisation. Vous souffrez peut-être d’une pathologie. Consultez un professionnel qualifié.
  • Essuyez le membre mouillé. Attendez 10 minutes avant de vous chausser et de reprendre vos activités. Votre membre est encore froid. Attendez que la sensation soit revenue.

Les bains constrastes doivent être utilisés lorsque indiqués et prescrits par votre physiothérapeute ou un autre spécialiste de la santé qualifié. Si on ne vous a pas prescrit l’utilisation de bains constrastes, consultez d’abord un professionnel qualifié.

jf Duranleau, pht, D.O.

3 réponses
  1. Bernie
    Bernie says:

    Bonjour,
    Quelle est la crédibilité que l’on peut accorder à cette recette très précise et pourquoi ? Nous pouvons voir moult autres sites proposant des formules différentes. Je souhaiterais être sûr car en pleine rééducation du pied suite à une fracture. Merci d’avance.

    Répondre
    • JF Duranleau
      JF Duranleau says:

      Les bains contrastes sont utilisés depuis des temps immémoriaux. Ils sont très utiles cliniquement, et ça marche! Ça ne coûte pas cher et n’ont pas d’effets indésirables. Par-contre, les études scientifiques sont trops rares et impliquent souvent trop peu de sujets. Alors, est-ce que ça vaut la peine de s’en passer?
      jf Duranleau, pht, D.O.

      Répondre
  2. Julie
    Julie says:

    Je viens de tomber sur ce site, moi j’utilise les bains de contraste pour soulager mon névrome de Morton, tout de suite après le traitement je n’ai plus mal a mon troisième orteil, le dessous du pied n’est plus douloureux et la sensation d’avoir une bosse en dessous du pied disparaît immédiatement…
    Ca soulage vite et bien

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *