LE SCIATIQUE ET LA SCIATALGIE.

Tout être humain possède deux nerfs sciatiques, fournissant l’apport neurologique à de multiples éléments anatomiques des membres inférieurs. Le nerf sciatique est le plus gros nerf périphérique du corps humain. Principalement formé de deux nerfs spinaux de la colonne lombaire, le cinquième nerf lombaire et le premier nerf sacré, et secondairement d’une branche du quatrième nerf lombaire, il chemine de la colonne lombaire à travers la fesse et descend à la partie postérieure de la cuisse jusqu’à la région supérieure et postérieure du genou, pour ensuite se diviser en plusieurs branches du genou jusqu’au pied. La sciatalgie (algie veut dire douleur) est une douleur ressentie sur le trajet du nerf sciatique, d’un côté et/ou de l’autre, causée par un conflit d’un élément anatomique sur son trajet, au niveau de la colonne vertébrale (hernie discale, arthrose, sténose spinale, sténose foraminale) ou en périphérie (syndrome pyramidal par-exemple). Toute personne souffrant d’une véritable sciatalgie ressent une douleur et/ou des symptômes neurologiques (engourdissements, fourmillements par-exemple) à l’une ou l’autre des régions suivantes : au dos, à la fesse, à la face postérieure de la cuisse, face postérieure ou latérale de la jambe, talon ou à la face plantaire du pied et certains orteils.

Il faut distinguer entre une sciatalgie causée par une radiculopathie (par compression d’une racine nerveuse à la sortie de la colonne vertébrale) des racines L4, L5 ou S1, ou un syndrome de compression du nerf sciatique ou de ses branches et une douleur somatique référée d’origine segmentaire non-radiculaire. Toute douleur ressentie dans le membre inférieur n’est pas causée par le nerf sciatique.

Un praticien de la santé compétent peut identifier une sciatalgie et distinguer toute douleur du membre inférieur pour mettre sur pied un traitement adéquat et indiqué. Appelez-nous. Nous pouvons vous aider.

Consultez mon prochain article au sujet des hernies discales, et d’autres articles pertinents à partir de nos archives.

 

jf Duranleau, pht, D.O.

 

RÉFÉRENCES

Précis d’anatomie clinique d’orthopédie. Thompson, J.C.. Collection Netter. Elsevier Masson (2008).

Pathologie Médicale de l’Appareil Locomoteur (2ième édition). Bergeron, Fortin, Leclaire. Éditions Maloine (2008).

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *