L’ostéopathe et la santé.

Comment l’ostéopathe, en tant que praticien de la santé, conçoit-il la santé?

L’American Osteopathic Association (1997) offre  une définition de la santé comme étant l’atteinte d’un état adaptatif et optimal de bien-être physique, mental, émotionnel, spirituel et environnemental. C’est une harmonie entre les différentes parties du corps, permettant à l’organisme de conserver un équilibre relatif face aux changements constants de l’environnement. L’ostéopathe conceptualise l’individu dans sa globalité, dont les différentes parties de l’organisme –os et articulations, muscles et fascia, nerfs et vaisseaux sanguins- communiquent librement entre elles. L’individu en bonne santé s’adapte librement aux changements incessants de son environnement, interne et externe (Tricot, 2005).

On appelle homéostasie le maintien de conditions constantes de l’environnement interne permettant à chaque individu de faire face aux exigences de la vie. L’ostéopathe conçoit l’organisme comme une unité de structures mécaniques interdépendantes, dont les fonctions homéostatiques maintiennent la santé par une libre circulation du sang et des autres liquides corporels.

Tout traumatisme ou blessure -une chute, un accident d’auto, des mouvements répétitifs, des habitudes de vie malsaines par-exemple- entraîne une rupture de l’harmonie mécanique et peut causer une vulnérabilité, et entraîner fatigue, douleur et maladie.  Ainsi, le praticien identifie les ruptures de l’équilibre mécanique du corps par différentes techniques palpatoires, de traitement manipulatif, et de procédures de réhabilitation –des exercices par-exemple. L’ostéopathe rétablit la souplesse et la mobilité naturelle des différentes structures et du corps dans son ensemble, libérant les fonctions d’autorégulation et d’autoguérison nécessaire au rétablissement de la santé.

Sources :

-Foundations for Osteopathic Medecine. American Osteopathic Association. 1997 : Williams & Wilkins.

-Approche tissulaire de l’ostéopathie. Livre 1 : Un modèle du corps conscient. Tricot, Pierre. 2005 : Sully.

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] et santé ne vont pas de pair. Selon Bergeron et collaborateurs (2009), toute douleur chronique ayant pour […]

  2. […] informé sur une foule de sujets pouvant améliorer votre santé et votre vitalité en visitant mes pages Facebook et Twitter. Au passage, cliquez […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.