LE MASSAGE SUÉDOIS.

Le massage suédois est une technique dynamique qui consiste en un enchaînement de manœuvres appliquées principalement sur la musculature et les articulations. En occident, c’est la technique de massothérapie la plus classique et la plus populaire.

La séquence du massage comprend ces neuf manœuvres reconnues:
• l’effleurage léger ou profond (joue au niveau des fluides) et les élongations (spécifiquement pour les muscles)
• les foulagesphoto_specialistes_massotherapeuthes
• les pétrissages
• les frictions
• les percussions
• les drainages
• les vibrations
• les ébranlements
• le travail articulaire

Le but principal de ce massage est de faire circuler le sang vers le cœur. Cette technique a été développée par le suédois Pehr Heinrick Ling (1776-1839) avec l’objectif d’optimiser les performances des athlètes.

Les bienfaits du massage suédois
Le massage suédois est une technique polyvalente dont les bienfaits sont multiples. À la fois tonifiant et relaxant pour les muscles, il favorise aussi la circulation sanguine et lymphatique ainsi que l’élimination des toxines. Il peut être pratiqué autant dans un but thérapeutique que de détente. Le thérapeute adaptera le rythme et la profondeur des manœuvres selon les besoins de chaque personne.
Le massage suédois permet de détendre et relaxer le corps comme l’esprit. Particulièrement apaisant, il est apprécié pour sa capacité à diminuer les effets du stress, alléger la fatigue et améliorer la qualité du sommeil.
Un massage plus ferme et vigoureux est tout indiqué pour relâcher les tensions musculaires et soulager les douleurs occasionnées par une mauvaise posture, des mouvements répétitifs ou une blessure sportive. Il procure alors au corps détente, tonus et souplesse.

Déroulement d’une séance
Avant le début du soin, le thérapeute évalue la condition physique du client en remplissant un questionnaire santé et s’informe des attentes vis-à-vis du massage.
Le thérapeute en suédois invite ensuite le client à s’étendre sous un drap sur une table de massage. De l’huile ou du gel sont utilisés pour favoriser la continuité des mouvements. Le massage débute tout en douceur pour bien réchauffer les muscles en surface. Les manœuvres deviennent ensuite plus vigoureuses et profondes. Chaque segment du corps sera massé séparément en le découvrant.
Le massage suédois comporte une séquence de manœuvres préétablies, à la fois fermes et douces, que le thérapeute adapte et personnalise en fonction des besoins ou des préférences du receveur. En présence de douleurs, le thérapeute travaillera plus en profondeur les segments en cause. Le soin se terminera à nouveau en douceur et le client sera encouragé à prendre un temps de repos pour savourer le moment.

Contre-indications
Les contre-indications au massage suédois demeurent les mêmes que pour la plupart des techniques : fièvre, infection, plaies ou problèmes cutanés et antécédents de troubles cardiaques. Veuillez consulter votre médecin en cas de doute.

 

Véronique Leblanc, massothérapeute

 

Références

www.fqm.ca et www.monresauplus.com

Massage de détente et thérapeutique|Rive-Sud Montréal, St-Lambert

massage de détente massothérapeute Rive-Sud de Montréal

 

ACUPUNCTRICE| VÉRONIQUE LEBLANC|RIVE-SUD MONTRÉAL & ST-LAMBERT

acupunctrice rive-sud montréal Véronique Leblanc

  • Acupunctrice diplômée du Collège de Rosemont.
  • Baccalauréat en Sciences et technologie des aliments (Université Laval, 2002).
  • De 1998 à 2000, études de premier cycle en Nutrition à l’Université Laval.
  • Intérêts professionnels : Allergies et faiblesse du système immunitaire, problèmes liés à la ménopause, infertilité et soutien à la fécondation, douleurs musculosquelettiques, arrêt de tabac, problèmes gastro-intestinaux, aide à la perte de poids, dépression, anxiété, fatigue, stress, insomnie et suivi de grossesse.
  • Stage à l’hôpital La Salle en grossesse et accouchement.
  • Utilisation du LASER thérapeutique.
  • Formation continue : Évaluation et traitement des douleurs musculosquelettiques (trigger points), Rajeunissement facial par acupuncture (Aculifting), Prise en charge des blessures sportives à l’aide de l’acupuncture.
  • Clientèle: Adulte, enfant et bébé (utilisation du LASER thérapeutique).
  • Établie à St-Lambert depuis 2010.
  • Membre de L’Ordre des acupuncteurs du Québec (OAQ).
  • Membre de L’Association des acupuncteurs du Québec (AAQ).
  • Reçus d’assurances en acupuncture.

Cervicalgie et thérapie manuelle: dernières évidences scientifiques.

Le 18 avril 2015, j’ai assisté au Symposium 2015 de l’Association Québécoise de Physiothérapie Manuelle Orthopédique (AQPMO). Le thème de cette année: le cou. Différentes questions ont été abordées, soit les manipulations et mobilisations cervicales; le whiplash et le modèle biopsychosocial; les céphalées cervicogénique; les infiltrations pour la cervicalgie et la cervico-brachialgie; la neurodynamique cervicale; la catastrophisation orientée sur l’aspect clinique en physiothérapie. Tous ces thèmes concernent autant l’ostéopathe que le physiothérapeute.

 

Les manipulations et mobilisations de la région cervicale: les dernières évidences scientifiques

Cette conférence, présentée par Pierre Langevin (physiothérapeute et chercheur de L’université Laval) était un concentré des dernières évidences scientifiques sur le sujet.

Les grandes conclusions:

  • Une approche multimodale, comprenant la thérapie manuelle et les exercices, est une approche plus efficace.
  • Les mobilisations et les manipulations sont équivalentes en efficacité selon le contexte.
  • Les manipulations thoraciques sont efficaces pour soulager la douleur du cou.
  • La réponse à la douleur doit avoir un poids important pour nous guider dans le choix de techniques.
  • Le choix de technique doit prendre en considération le diagnostiques et les caractéristiques biopsychosociales.
  • les paramètres de traitement doivent employer optimalement les paramètres suivants: 10-20 minutes de mobilisations, à 1-2 Hz, avec une force élevée (90 Newton, assez pour faire blanchir les doigts qui sont utilisés pour la mobilisation).

 

Il devient évident que l’efficacité thérapeutique de l’approche manuelle tire son efficacité de paramètres qui caractérisent autant le patient, incluant sa démarche thérapeutique, ainsi que le physiothérapeute, incluant sa démarche professionnelle. Une démarche professionnelle responsable en physiothérapie et en ostéopathie est en constante évolution et doit comprendre un processus constant d’amélioration des connaissances et de techniques, et inclure les évidences scientifiques de pointe.

 

 

 

Les exercices thérapeutiques pour la région lombaire et le membre inférieur.

exercice thérapeutiqueLes études au sujet des exercices thérapeutiques mettent en évidence que les muscles sont de 2 catégories: les muscles mobilisateurs et les muscles stabilisateurs, locaux ou globaux. Les muscles mobilisateurs sont surtout en périphérie pour mobiliser les segments des membres supérieurs et inférieurs. Ils sont superficiels et croisent plusieurs articulations. Lors de traumatismes, ils réagissent par un spasme, entraînent de la douleur secondaire et une faiblesse éventuelle. Les muscles stabilisateurs se retrouvent en périphérie, mais surtout au niveau de la colonne vertébrale. Ils anticipent le mouvement et se contractent pour contrôler le mouvement segmentaire (ostéo-cinématique et arthro-cinématique) en zone neutre de l’amplitude de mouvement possible entre 2 os. Le retard de contraction des courts muscles stabilisateurs causent une augmentation du mouvement accessoire entre les os, une usure prématurée des articulations, et les muscles stabilisateurs deviennent trop longs et inefficaces.

Une autre notion très importante est la classification des lombalgies selon les guides de pratique clinique à la fine pointe des connaissances scientifiques. Cette classification décrit 5 types de lombalgie selon l’efficacité des modes d’interventions et les meilleures pratiques offrant le meilleur pronostique: ce sont les types à direction préférentielle d’extension, de flexion, de traction, d’instabilité et de manipulations/mobilisations. Le questionnaire et l’examen physique permet de classifier chaque patient et de pratiquer une intervention thérapeutique basée sur les données scientifiques probantes. Les guides de pratique clinique sont tirés de revues systématiques de la littérature scientifique ou d’études scientifiques et produisent une revue des études en classifiant ces études et mettent à jour les connaissances de pointe pour le traitement de la douleur musculo-squelettique.
JF Duranleau, pht, D.O.

PROMOTION POUR LA FÊTE DES PÈRES.

Promotion pour la fête fête des pères!

Achetez un certificat-cadeau de massothérapie ou réflexologie de 60$.

Contactez Véronique Leblanc, Massothérapeute au 450.466.9090 ou écrivez à info@osteopathieetcie.com

Tendinopathie de la patte d’oie.

La tendinopathie de la patte d’oie.

La patte d’oie
La patte d’oie est un regroupement de tendons la face ant-int du tibia supérieur, regroupant 3 tendons appartenant à 3 tendons provenant de la cuisse: le sartorius, le gracile et le séminaire-tendineux. Leur disposition fait penser à la forme d’une patte d’oie. Ces 3 tendons proviennent de 3 régions différentes de la cuisse, et sont innervés par 3 nerfs différents.
Ils stabilisent le genou en flexion, lors de la descente et la montée d’escaliers ou de surface pentue.

Signes et symptômes de la tendinopathie de la patte d’oie
Douleur locale de la patte d’oie, pouvant irradier à la face interne de la jambe, aggravée au mouvement, surtout dans les escaliers ou à l’activité en pentes, et à la palpation. Souvent la douleur est constante, elle peut être ressentie la nuit.
Oedème, rougeur, chaleur, douleur locale.
Absence d’oedème du genou.
Autres pathologies
Le diagnostique différentiel doit différencier la bursite, l’arthrose du genou, la déchirure du ménisque interne, la ligamentite du LLI.

 

Le traitement de physiothérapie
En phase aiguë
Glace, contrastes
Repos
Ultra-sons
Courants analgésiques
Massage transverse profond
Taping?
Exercices: de mobilité du genou, de renforcement actifs-libres de la hanche et du genou
Conseils: éviter les mouvements répétés de flexion du genou, l’activité physique sur des plans de mouvement en pente ou les les escaliers; dormir avec un oreiller entre les genoux En phase de réadaptation Exercices d’assouplissements de groupes musculaires trop courts Exercices de renforcement très précis, de la hanche et du genou, de groupes musculaires trop longs ou faibles Exercices de stabilisation avec mise en charge Exercices de contrôle moteur pour rééduquer les patterns de mouvement: marche, course, autres sports. Corriger les pieds plats ou faibles, par de exercices de renforcement du tibial post ou des chaussures adéquates ou des orthèses plantaire.
JF Duranleau, pht, D.O.

 

 

Une tendinite, c’est quoi?

Tendons, Tendinites, tendinopathies et tendinoses. La littérature scientifique décrit 3 concepts concernant les blessures aux tendons: tendinites, tendinopathies et tendinoses. Les blessures des tendons sont souvent décrites comme des tendinites, mais c’est un terme inadéquat.

D’abord, qu’est-ce qu’un tendon? ce sont des bandes fibreuses ou des cordons de tissu conjonctif aux extrémités des fibres musculaires squelettiques qui servent à attacher les muscles aux os et d’autres structures.

Le terme le plus connu c’est la tendinite (-ite=inflammation). Elle est définie comme une inflammation d’un tendon. Elle est caractérisée par la dégénérescence des tendons accompagnée d’une réaction inflammatoire initiale de réparation, de prolifération fibroblastique et de formation de tissu de granulation (riche en néocapillaires). La tendinite n’est pas un diagnostic clinique et devrait être confirmé que par les résultats histopathologiques.

On parle aussi de tendinose. C’est un trouble des tendons caractérisées par la dégénérescence du collagène, d’autres changements aux ténocytes et la matrice extracellulaire, et une absence de cellules inflammatoires. Elle est causée par le vieillissement, des microtraumatismes ou affaiblissment vasculaire. La tendinose n’est pas un diagnostic clinique et peut être confirmé que par les résultats histopathologiques.

Distinguer une tendinite d’une tendinose est cliniquement difficile et ne peut être fait qu’après un examen histopathologique.

Le terme le plus adéquat pour une diagnostique clinique d’une blessure à un tendon est tendinopathie. La tendinopathie concerne tout syndrome clinique décrivant une sur-utilisation tendineuses caractérisées par une combinaison de douleur, un gonflement localisé ou diffus, et une diminution des performances
JF Duranleau, pht, D.O.

 

Références

National Library of Medicine – Medical Subject Headings 2012 MeSH. MeSH Descriptor Data

Book review of Spinal Control: The Rehabilitation of Back Pain. State of the Art and Science.

Spinal Control: The Rehabilitation of Back Pain. State of the Art and Science is a good book for the study of motor control of the lumbar spine.This book is very interesting as it explores all the dimensions of motor control for the lumbar spine. All the theory is presented in a very wide spectrum of themes concerning motor control. The authors attempt to expose all aspects of motor control of lower back, including the most applied and clinical KNOW HOW of motor control of the lumbar spine. The only BUT is exactly what the title doesn’t specify: it concentrates its study of spinal control on the lumbar spine, not the spine or the back. Very good book for newcombers in the field.
JF Duranleau, pht, D.O.

Revue du livre Spinal Control: The Rehabilitation of Back Pain. State of the Art and Science.

Contrôle Spinal: la Réadaptation de la Douleur du Dos. Art et Science.

Spinal Control: The Rehabilitation of Back Pain. State of the Art and Science est un bon livre pour l’étude du contrôle moteur de la région lombaire. Il est très intéressant car il explore toutes les dimensions du contrôle moteur de la colonne lombaire. Toute la théorie est présentée dans un très large éventail de thèmes concernant le contrôle du moteur. Les auteurs exposent tous les aspects du contrôle moteur du bas du dos, y compris le savoir-faire le plus appliqué en clinique du contrôle moteur de la colonne lombaire. Le seul aspect que le titre ne précise pas: il concentre son étude sur le contrôle de la colonne vertébrale sur le rachis lombaire, pas la colonne vertébrale dans son ensemble. Très bon livre pour néophytes dans le domaine.

 

jf Duranleau, pht, D.O.