MAQUILLAGE & MASSAGE | HALLOWEEN 2017

maquillage massage halloween 2017

La dégénérescence discale, c’est quoi?

La dégénérescence discale (DD) est une conséquence du processus de vieillissement normal de la colonne vertébrale (Thompson, 2008; Maigne, 2006). La colonne vertébrale se constitue d’un empilement alterné de vertèbres et de disques intervertébraux. Le disque intervertébral, constitué d’un anneau fibreux (annulus fibrosus) entourant un noyau gélatineux (nucleus pulposus), se dégrade et se déchire au fil du temps, sous l’effet de mouvements répétés, de postures prolongées ou par un traumatisme unique. La DD est une conséquence de l’arthrose, et s’accompagne de dégénérescence et d’arthrose facettaire. La DD s’exprime par une douleur chronique (Thompson, 2008).

 

jf duranleau physiotherapeute et osteopathe st-lambert brossard Longueuil rive-sud montreal degenerescence discale

 

 

 

 

 

jf Duranleau, pht, D.O.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

1-Précis d’anatomie clinique d’orthopédie. Thompson, J.C.. Collection Netter. Elsevier Masson (2008).Éditions Maloine (2008).

2-Douleurs d’Origine Vertébrale; Comprendre, diagnostiquer et traiter. Maigne, R. Elsevier Masson (2006).

Une hernie discale, c’est quoi?

La hernie discale (HD) est une pathologie d’un disque intervertébral de la colonne vertébrale. La colonne vertébrale se constitue par un empilement alterné de vertèbres et de disques intervertébraux. Le disque intervertébral se constitue d’un anneau fibreux (annulus fibrosus) formant une enveloppe autour d’un noyau gélatineux (nucleus pulposus). La HD se produit lorsque l’anneau du disque se fissure, le noyau faisant saillie sur l’anneau (protrusion) ou hors de l’anneau (hernie discale).

 

Une hernie discale, c'est comme la gelée qui sort du beigne.

Une hernie discale, c’est comme la gelée qui sort du beigne.

Alors, le matériel nucléaire peut entrer en conflit avec la moelle épinière, la queue de cheval, les racines nerveuses et les vaisseaux sanguins dans le canal rachidien ou les trous de conjugaison. Très variés, les signes et symptômes associés à une HD varient selon son type, sa situation et son importance. Souvent asymptomatique, les symptômes douloureux et neurologiques nécessitent la présence d’inflammation (douleur, œdème, chaleur, rougeur) ou d’ischémie (diminution d’oxygène tissulaire) des tissus périphériques à la HD.La présence prolongée d’une HD entraîne une dégénérescence accrue du l’étage intervertébral. Des affections diverses peuvent accompagner la HD, tels l’arthrose, les sténoses spinale et foraminale, le syndrome de la queue de cheval.

Voyez notre vidéo sur YouTube.

Lisez le prochain article au sujet de la dégénérescence discale .

jf Duranleau, Physiohtérapeute et ostéopathe

 

 

 

 

 

jf Duranleau, pht, D.O.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

1-Précis d’anatomie clinique d’orthopédie. Thompson, J.C.. Collection Netter. Elsevier Masson (2008).

2-Pathologie Médicale de l’Appareil Locomoteur (2ième édition). Bergeron, Fortin, Leclaire. Éditions Maloine (2008).

3-Douleurs d’Origine Vertébrale; Comprendre, diagnostiquer et traiter. Maigne, R. Elsevier Masson (2006).

4-Orthopedic Physical Assessment (5th edition). Magee, D. J.. Saunders Elsevier (2008).

OSTÉOPATHE OU ÉTUDIANT EN OSTÉOPATHIE RECHERCHÉ POUR REMPLACEMENT DE CONGÉ DE MATERITÉ.

Ostéopathie & Cie offre l’opportunité à un(e) ostéopathe ou un(e) étudiant(e) en ostéopathie de faire parti d’une équipe interdisciplinaire de soins alternatifs en santé. Notre équipe compte quatre praticiens en ostéopathie, deux massothérapeutes et une acupunctrice.

La clinique se trouve au cœur de la grande région de la Rive-Sud de Montréal, au confluent des trois ponts. Notre clientèle provient de Saint-Lambert, de la Rive-Sud ainsi que de la région du Grand Montréal. Nos clients prennent soin de leur santé et la plupart possèdent un plan d’assurance. Un site internet et la publicité ouvrent une fenêtre bien référencée sur le web et apportent une demande de consultations abondante.

Dans un contexte de travailleur autonome, nous recherchons un ostéopathe ou une étudiant en ostéopathie pour le remplacement de congés de maternité à temps plein avec possibilité de se prolonger par la suite. Les candidats intéressés doivent aimer le travail en équipe interdisciplinaire, faire preuve d’une bonne autonomie et être très ouverts aux nouvelles technologies de l’information.

Visitez notre site internet à www.osteopathieetcie.com, et nos pages Facebook et Twitter.

Les personnes intéressées peuvent faire parvenir leur CV à l’attention de :
Jean-François Duranleau
Tél. : (450) 466-9090
Courrier électronique : jfdpht@videotron.ca.

ostéopathe ou étudiant en osteopathie recherché pour emploi à temps plein

Troubles musculo-squelettiques et la pratique des sports

Sans couvrir la gamme de toutes les qualités nécessaires à la pratique d’un sport, l’athlète amateur ou de compétition ouvre la porte aux troubles musculo-squelettiques (TMS), au surentraînement ou à la sous-performance. La pratique d’un sport exige un entraînement très spécifique et graduel pour permettre au corps une adaptation de ses fonctions aux exigences spécifiques des activités sportives pratiquées. Personne ne peut courir un marathon du jour au lendemain! Un marathonien ne fera pas nécessairement un bon nageur. Il est de sens commun que pour un sport spécifique il sera nécessaire de mettre en place un entraînement spécifique.

Certaines activités plus spécialisées, comme dans le cas de sports de haut niveau, exigent un entraînement et des mouvements bien dosés. Le corps humain s’adapte, et la suspension du sport implique que le corps perdra les adaptations tissulaires causées pendant la pratique spécifique du sport. Si vous pratiquez un sport saisonnier, comme le golf ou le vélo, il peut être indiqué de la pratiquer toute l’année. Si vous pratiquez un sport toute l’année ou pour une performance de plus haut niveau, il est souhaitable de couvrir la pratique de tous les éléments techniques par des exercices éducatifs qui couvriront les défauts de patron moteur dans l’exécution des mouvements reliés au sport que vous pratiquez. La pratique de la natation est un bon exemple. Ce sport exige une technique précise reliée à la pratique de styles très différents. Que ce soit le crawl, la brasse, le papillon ou le back crawl, tous ces styles exigent des mouvements différents et des gestes moteurs précis qui nécessitent un entraînement différent et spécifique à chaque style. Des exercices éducatifs très spécifiques et précis permettent d’acquérir des habiletés motrices reliées à chaque style.

De la même manière, l’entraînement de haut niveau doit être planifié pour couvrir toutes les qualités physiques. Que ce soit l’endurance, la force, la puissance, etc. Il est tout aussi important dans la planification du sport de planifier les performances de pointe et le repos à des moments stratégiques, de centrer son attention sur les compétitions importantes.

jf Duranleau, pht, D.O.

TMS, POSTURE DEBOUT ET MARCHE.

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont souvent engendrés par des postures prolongées et des mouvements répétitifs. On peut prévenir leur aggravation ou leur récurrence par différentes adaptations ergonomiques et la prévention d’erreurs communes. La posture debout prolongée et la marche créent de multiples occasions de blessures qu’il est possible de prévenir par les conseils divers qui suivent.

Lorsque vous êtes debout, votre poids devrait être équilibré entre vos 2 pieds, le dos droit, la tête alignée sur le dos et le cou, de façon à ce qu’elle se retrouver entre vos 2 épaules. Grandissez-vous! Rentrez le ventre et le menton légèrement, tout en demeurant détendu. Respirez. Personne ne le fera à votre place.

Si vous devez demeurer debout de longues périodes, posez un pied sur un repose-pied (bottin de téléphone ou un bloc de bois) lorsque cela est possible. Ce bloc devrait avoir environ 15 cm (6 po) de hauteur. Alternez régulièrement votre appui d’un pied à l’autre. Marchez régulièrement pour éviter la fatigue du dos et des membres inférieurs et pour activez la circulation sanguine des membres inférieurs.

Portez des chaussures stables et souples dont les talons ne dépassent pas 2 cm. Évitez les talons hauts s’ils vous causent des douleurs aux pieds ou au dos. Les talons hauts sont souvent faits pour chausser les yeux, pas les pieds! Certaines femmes développent des douleurs en portant des souliers talons plats, leur corps étant habitué aux escarpins. Qu’à cela ne tienne! Que la chaussure soit adaptée à votre pied et le reste de votre corps. Pensez de prendre des pauses fréquentes en posture assise.

Lorsque vous marchez, votre posture devrait être équilibrée. Pensez-y! Votre tête n’arrivera pas à destination avant vous. Si vous transportez un sac, mieux vaut que le poids porte sur les crêtes iliaques du bassin plutôt que sur les épaules. Si vous marchez de longues heures, vous devriez porter des chaussures adaptées à votre activité physique et à la surface de marche. Portez différentes chaussures pour autant de conditions!

Pour tous les trucs ergonomiques, consultez notre série d’articles sur la prévention des TMS. Consultez notre prochain article pour la prévention des douleurs musculo-squelettiques et la pratique des sports.

Demandez les conseils pour la prévention des blessures à un professionnel de la réadaptation. Nous pouvons vous aider.

jf Duranleau, pht, D.O.

Douleurs musculo-squelettiques et posture à l’ordinateur.

Douleurs musculo-squelettiques, travail, ordinateur, postures prolongées et mouvements répétés vont souvent ensemble. Pourtant, il est possible de prévenir les douleurs musculo-squelettiques par l’ergonomie du poste informatique. Alors que notre dernier article abordait les conseils généraux pour la prévention des douleurs musculo-squelettiques dans le milieu de travail, cet article aborde la prévention des douleurs musculo-squelettiques pour la posture assise à l’ordinateur. Voici quelques conseils d’ergonomie de base pour la posture assise à l’ordinateur.

Si vous travaillez ou jouez à l’ordinateur, aménagez votre poste comme suit:

  • Choisissez une chaise ajustable qui vous permet de conserver une posture verticale de la colonne vertébrale et qui permet un support du bas de dos. Votre chaise doit s’ajuster de façon à ce que vos pieds soient appuyés au sol et vos cuisses à l’horizontal. Ainsi, la cuisse et le dos forment un angle de 110 degrés . Si vous mesurez moins de 5’4’’, vos pieds ne touchent pas au sol sur une chaise standard. Au besoin, utilisez un repose-pied.
  • Votre bureau doit avoir une surface assez grande et une certaine profondeur pour permettre de positionner votre écran devant vous, d’y installer des documents, votre clavier et votre souris.
  • Votre écran doit être placé devant vous, le haut de l’écran à la hauteur des yeux.
  • Vos coudes devraient être soutenus par des appuis bras de façon à permettre que les épaules soient détendues. Les appuis bras devraient être ajustables, assez larges et stables
  • Votre poste de travail peut nécessiter un aménagement ergonomique. Au besoin, consultez cette fiche de la CSST.

Consultez notre dernier article au sujet de la posture assise et notre prochain article pour plus de conseils de prévention des maux de dos pour la posture debout et la marche.

Demandez les conseils pour la prévention des blessures à un professionnel de la réadaptation. Nous pouvons vous aider.

jf Duranleau, pht, D.O.

DOULEURS MUSCULO-SQUELETTIQUES ET POSTURE RELIÉES AU TRAVAIL.

Les mouvements répétitifs et les postures prolongées sont des facteurs déterminants dans la formation et la prévention de douleurs musculo-squelettiques. Je l’ai dit assez souvent dans ma carrière et dans ce blogue, une variation des postures est souhaitable dans la vie quotidienne. En appliquant les conseils énumérés dans les articles précédents, vous avez de bonnes chances de vous sauver multiples douleurs et souffrances. Heureusement, vous pouvez appliquer ces conseils et les intégrer dans vos habitudes quotidiennes et prévenir les maux de dos et autres douleurs articulaires. Voici des conseils que vous pouvez appliquer plus spécifiquement pour le travail.

Au travail, redressez-vous souvent, et tentez de faire les mouvements contraires que vos  tâches de travail exigent. Par-exemple, si vous effectuez un travail de nature cléricale et que vous avez toujours le nez dans un dossier, alors regardez régulièrement vers le plafond et l’arrière, levez-vous, prenez des pauses posturales régulièrement. Desserrez la mâchoire et pensez à respirer!

Si vous travaillez sur une chaîne de montage, que vous faites constamment des mouvements répétitifs, ou que vous travaillez dans une posture prolongée alors les conseils pour la prévention des maux de dos dans la vie quotidienne peuvent certainement s’appliquer, mais une adaptation ergonomique systématique du poste de travail par un ergonome s’avérer nécessaire. En général, le meilleur moyen pour prévenir les blessures est de garder une bonne forme physique.

La posture à l’ordinateur est particulièrement problématique parce qu’elle est souvent maintenue continuellement pendant des heures dans un environnement non-adapté, dans un milieu professionnel où se mélangent stress et tensions émotives. Combiner un poste de travail et une posture inadéquats, avec les yeux rivés sur l’écran, la tête se retrouve en avant du cou et des épaules, les coudes et les mains laissés sans appui pour procéder à des mouvements précis demandant une grande coordination entre les yeux et les mains. Les muscles des épaules, du cou et du haut du dos doivent alors supporter une charge de travail excessive. Cette tension répétée quotidiennement s’accumule dans les mains, les coudes, les épaules, le cou, et tout le dos. Des douleurs peuvent survenir et on peut se retrouver avec des tendinites et bursites des coudes et des épaules, des ténosynovites des poignets, des douleurs aux trapèzes et myalgies diverses du dos et du cou, des céphalées de tension, des cervicalgies, des maux de dos, des hernies discales. La posture à l’ordinateur, comme tout poste de travail spécialisé,  exige un ajustement ergonomique spécifique du poste de travail en fonction d’un travailleur spécifique.

Consultez notre dernier article notre prochain article pour plus de conseils de prévention des maux de dos pour la posture assise à l’ordinateur et ma série d’articles sur la prévention des douleurs musculo-squelettiques et l’ergonomie et la posture.

Demandez les conseils pour la prévention des blessures à un professionnel de la réadaptation. Nous pouvons vous aider.

jf Duranleau, pht, D.O.

Prévention des maux de dos pour la posture assise

Les trucs pour la prévention des maux de dos pour la posture assise sont inestimables et ne coûtent pas cher. Quotidiennement, les occasions d’adopter la posture assise sont innombrables, que ce soit pour manger, pour conduire, pour travailler, pour regarder la télé. La posture assise, quoique plus reposante que la posture debout ou la marche, est souvent maintenue de façon prolongée et peut causer des blessures ou des douleurs au dos ou d’autres articulations, tel que des hernies discales. En effet, la pression appliquée sur les disques lombaires est plus importante en posture assise que debout. Plusieurs adaptations de la posture assise peuvent minimiser la pression sur les disques et autres phénomènes biomécaniques qui sont sources de maux de dos. En voici quelques-uns.

En général, lorsque vous êtes assis, appliquez les conseils suivants :

  • En tout temps, évitez les postures assises asymétriques. Des postures assises maintenues pour de longues périodes causent des torsions du dos et des stress articulaires importants qui peuvent engendrer des déséquilibres posturaux et de la douleur.
  • Évitez de vous asseoir avachi. Dans cette posture, la colonne vertébrale se retrouve en flexion maximale. Ainsi, vos disques intervertébraux subissent un stress démesuré et à la longue vous pourriez souffrir de dégénérescence discale ou d’une hernie discale lombaire.
  • Assoyez-vous franchement sur les fesses et bien adossé au fond de la chaise de façon à ce que votre colonne vertébrale soit droite, votre dos confortablement appuyé à un dossier, ce qui permet de préserver la lordose lombaire (creux du bas du dos) et de conserver le bassin dans une position neutre. Vous pouvez ajouter une serviette roulée ou un petit coussin pour préserver le creux dans le bas de votre dos. Des rouleaux lombaires sont spécialement conçus à cette fin. Mais, tous les professionnels n’utilisent pas les mêmes rouleaux ou de la même façon. En cas de doute, consultez.
  • Alignez votre tête et votre cou avec le reste du dos. Ainsi, la tête et le cou devraient se retrouver entre les épaules et non pas en avant.
  • Lorsque vous mesurez moins de 5’4’’, vos pieds ne touchent pas parterre. Utilisez un repose-pied.
  • Évitez de travailler sur le bout de votre chaise. Adossez-vous confortablement dans votre chaise.
  • Pour la lecture, utilisez des oreillers pour appuyer vos coudes, avant-bras et poignets de façon à poser votre livre à la hauteur des yeux. Si vous lisez en tenant votre livre sur vos genoux, vous forcez votre cou dans une posture de flexion prolongée et vous risquez de causer une dégénérescence discale ou une hernie discale cervicale.
  • Pour regarder la télévision, assoyez-vous confortablement face à votre appareil, la tête appuyée au dossier ou un oreiller. La télévision doit être devant vous, à la hauteur des yeux. Si vous devez tourner la tête (télé sur le côté) ou étendre le cou (télé trop haute), vous devriez réaménager votre environnement. Évitez de vous coucher sur votre divan, la tête tournée d’un côté. Variez vos postures.
  • Variez la posture assise en alternant avec des activités debout ou couchée. Si vous regardez la télé ou lisez, pourquoi pas le faire dans la posture du sphinx?

    Exercice d'auto-extension lombaire statique (le sphinx)

    Exercice d’auto-extension lombaire statique (le sphinx)

  •  Prenez place dans l’auto en vous assoyant en premier et en tournant le dos en bloc. Sortez-en dans le mouvement inverse. Peu importe votre grandeur, les ajustements à l’auto devraient vous permettre de conduire de façon sécuritaire et détendue.

 

Lisez notre série d’articles sur les maux de dos, les postures dans la vie quotidienne, la posture couchée, le choix d’un matelas et le choix d’un oreiller. Consultez notre prochain article pour plus de conseils d’ergonomie pour la posture assise à l’ordinateur.

Demandez conseil pour la prévention des maux de dos à nos professionnel de la réadaptation. Nous pouvons vous aider.

 

jf Duranleau, pht, D.O.

En collaboration avec:

Marie-Ève Campéano, FRT

Marie-Pier Boivin-Desrochers, pht, D.O.

Véronique Leblanc, massothérapeute

 

 

 

 

 

Novembre, le mois de l’ostéoporose.

Je vous présente un très court article sur le site de Radio-Canada, vous expliquant comment garder votre ossature en bonne santé. Cliquez sur le lien suivant: http://blogues.radio-canada.ca/johanneblais/2011/11/01/avoir-de-bons-os/

jf Duranleau, pht, D.O.